Les sophrologues précurseurs

La première Sophrologue purement tunisienne ! Elle a suivi avec succès notre formation "Profession Sophrologue" et, de ce fait, est autorisée à exercer et à employer officiellement la Sophrologie Active Vivantielle. Mabrouk Docteur Sonia Kebaïli.

Pour nous contacter

  Les services Les intervenants  
     
  Les ateliers FAQ
     
  Les outils Nous contacter  
     
   

J'apprendre à m'accepter et à accepter l'autre . Par un travail régulier, le libère mon esprit de l'emprise des pensées toxiques, des émotions perturbatrices, des jugements et des dévalorisations, à mon égard, à l'égard des autres et du monde. Je sais que je ne suis par responsable de tout ce qui m'arrive. Je ne fais pas une affaire personnelle de ce que j'entends. J'éprouve un réel et profond sentiment d'espérance : la conviction que cela peut s'arranger malgré les difficultés du moment. Je fais toujours de mon mieux.

 

Inscrivez-vous au prochain atelier...

Pour quoi ? Pour qui ?

Comprendre :

le groupe
les états relationnels
le leadership
les signes de reconnaissance
Décider de :

prendre une décision
se limiter à sa responsabilité
se motiver
gérer un changement
mener une réunion
Faire face à :

un stress important
une difficulté relationnelle
un changement de poste
un conflit (d'équipe)
un manque de confiance
un blocage émotionnel

Arrive enfin de la temps de la renaissance : "Bonjour existence nouvelle, pleine de sens !".

Le papillon, libre, découvre que ses limites se sont étendues, de nouveaux horizons s'offrent à lui.

Le reste de notre existence dépendra du "scénario de vie", que nous avons décidé lors de notre petite-enfance et que nous pouvons redéfinir si nous prenons la décision d'accéder à notre autonomie.

 

 

4


Le "cycle de la chrysalide" correspond à la période du travail sur soi, de la recherche du changement dans notre existence, du centrage sur soi pour améliorer notre existence actuelle.

Extérieurement, rien ou peu semble s'être modifié, tout paraît (ou nous paraît) inerte : nous croyons, parfois à juste titre, que le changement est difficile et long.

 

 


Le cycle, en quatre étapes, vers un épanouissement et un changement réussis. Certains d'entre nous se refuseront le droit de le vivre dans son entièreté, par peur (du changement) ou par ignorance.

 

3

 

2


Puis vient le "cycle de la chenille" pendant lequel nous pensons que notre existence est celle que nous vivons et voyons - limitée et figée.

Rien ne nous laisse entrevoir la possibilité que cela peut changer, si nous le voulons.

 

 

1


La vie intra-utérine (l'oeuf chez certains animaux) est celui des quatre cycles dont nous ne gardons aucun souvenir ni ne voyons, si ce n'est la grosseur du ventre de la future mère, aucun phénomène de notre existence.

Pourtant, déjà, nous y livrons une bataille : celle du premier spermatozoïde (parmi des millions) qui survivra et fécondera l'ovule pour donner un futur être (nous-même).